admin@formationspsy.com

 
 

 ⏰ 20% offerts avec le code PSY

 

Qu'est-ce que l'érotomanie ?

 

L'érotomanie, également connue sous le nom de syndrome de Clérambault, est un trouble délirant caractérisé par la croyance irréfutable qu'une autre personne, souvent d'un statut social plus élevé, est amoureuse du sujet. Ce trouble, bien que rare, pose des défis uniques dans le domaine de la psychiatrie et de la psychologie clinique.

Définition et Symptômes

L'érotomanie est classée comme un trouble délirant dans le DSM-5 (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, 5th Edition). Les individus atteints de ce trouble ont la conviction persistante qu'une autre personne est secrètement amoureuse d'eux, malgré des preuves contraires évidentes. Les symptômes peuvent inclure un comportement de suivi, l'écriture de lettres d'amour incessantes, et une interprétation erronée des gestes ou des paroles de l'objet de leur affection.

Étiologie et Facteurs de Risque

Bien que la cause exacte de l'érotomanie reste inconnue, des recherches suggèrent un mélange de facteurs biologiques, psychologiques et environnementaux. Les facteurs de risque peuvent inclure des antécédents familiaux de troubles psychotiques, des expériences de rejet ou de solitude, et des troubles de la personnalité préexistants.

Diagnostic et Différences Culturelles

Le diagnostic de l'érotomanie nécessite une évaluation minutieuse, car ses symptômes peuvent se chevaucher avec d'autres troubles psychologiques. Il est également important de reconnaître les différences culturelles dans l'expression de l'amour et de l'attachement, afin d'éviter des diagnostics erronés.

Approches Thérapeutiques

Le traitement de l'érotomanie implique souvent une combinaison de médication antipsychotique et de psychothérapie. La thérapie doit aider les patients à remettre en question et à modifier leurs croyances délirantes. La thérapie de groupe et le soutien familial peuvent également être bénéfiques.

 

L'érotomanie est un trouble complexe qui requiert une approche nuancée et empathique. La compréhension et le traitement de ce trouble constituent un défi et une opportunité pour les psychologues de développer des stratégies thérapeutiques innovantes et efficaces.

 

Mots-clés 

  • Érotomanie
  • Trouble délirant
  • Syndrome de Clérambault
  • Psychologie clinique
  • DSM-5
  • Thérapie cognitivo-comportementale