06 72 32 93 98

formations@formationspsy.com

 
 

Formations sur la famille, l'enfance et l'adolescence

accompagner la famille

 


Approche systémique de l'attachement. Applications thérapeutiques

Michel Delage, psychiatre - durée : 2h52

Cette formation fait un rappel sur les aspects cliniques de la théorie de l'attachement, mettant l'emphase sur: le rôle du père et le modèle triadique, comment l'attachement se conjugue avec d'autres caractéristiques relationnelles comme l'amour, le Caregiving et le careseeking chez la même personne et l'attachement dans un ensemble familial en considérant : 

• La dimension synchronique, dans le temps présent. 

• La dimension diachronique permettant la prise en compte de l'évolution des attachements dans une famille au cours du cycle de vie. 

Il sera question des rapports que les scénarios relationnels entretiennent avec le passé, et les plus ou moins grandes capacités familiales d'ouverture à la nouveauté. Le ou la thérapeute sera en mesure de comprendre comment il/elle peut constituer une base de sécurité pour la famille, permettant d'examiner les dérégulations émotionnelles dans la famille, et les capacités de mentalisation renouvelées à la stimulation de l'activité métaphorique et narrative.

→ Je veux suivre cette formation! ←

Comment écouter, entendre et comprendre pour mieux accompagner la famille et les couples

Nicolas Sajus, psychothérapeute - durée : 2h30

Au regard des enjeux dans le fonctionnement structurel d’une famille ou d’un couple, il est fondamental pour le thérapeute d’apporter une vision systémique, sans omettre la singularité de chacun. Dans cette formation vous apprendrez à analyser les réflexions nécessaires que le thérapeute doit exercer pour accompagner les familles. 

Les familles et les couples peuvent être complexes car chaque personne est singulière et la communication s’avère parfois compliquée. Le thérapeute exerce un rôle important, celui de redonner la parole, de reformuler, de questionner et d’investiguer les discours des patients. 

→ Je veux suivre cette formation! ←

Famille et traumatisme psychique - Quelles interventions psychothérapeutiques? 

Michel Delage, psychiatre - durée : 2h40

Cette formation détaille les impacts psychologiques qu’une situation traumatique peut avoir au sein d'une famille, abordant la définition d’une situation traumatique et les raisons pour lesquelles un trauma se répercute sur la vie familiale, les relations intra-familiales et la vie quotidienne de la famille.

→ Je veux suivre cette formation! ←

L'attachement sécure à l'enfance

Boris Cyrulnik, psychiatre - durée : 1h50

Boris Cyrulnik vous propose une réflexion sur les notions d’attachement et de sécurisation. Pendant ces deux heures, il vous apportera des éléments pour évaluer un attachement sécure ou insécure et les conséquences que cela peut avoir sur le développement de l’enfant. Il développera également trois axes qui construisent et influencent l’attachement : les interactions biologiques, les interactions affectives et le rôle de la parole. 

Cet exposé est aussi l’occasion de réfléchir aux conditions sociétales actuelles : les changements structuraux de la famille ; couples homosexuels, parents célibataires...

→ Je veux suivre cette formation! ←

Le genre en éducation : questions psychosociales

Christine Morin-Messabel, professeure de psychologie sociale - durée : 1h47

Cette formation présente des recherches sur les questions d’égalité filles/garçons du point de vue psychosocial, plus particulièrement la mixité en contexte scolaire, en lien avec les stéréotypes. Les recherches présentées concernent les élèves, les enseignant(es) et les supports pédagogiques et éducatifs et visent la compréhension et identification des mécanismes psychosociaux susceptibles de rendre compte « d’effets de sexe » en contexte scolaire.

→ Je veux suivre cette formation! ← 

Les troubles du comportement alimentaire chez les enfants et adolescents

Michèle Mas, psychologue - durée : 2h40

Si se nourrir constitue un besoin fondamental indispensable à la survie de l’espèce, il n’en demeure pas moins un acte social et culturel, voire un enjeu psychologique. 

En Belgique par exemple, on estime qu’1 enfant sur 10 entretient une relation difficile à la nourriture, et que 6 enfants sur 10 souffrant de surpoids seraient en proie à un trouble du comportement alimentaire. 

Aussi, lorsqu’apparaissent des troubles du comportement alimentaire chez un jeune individu (moins de 18 ans), les composantes sociales, culturelles, psychologiques et familiales sont mises à mal au moins autant que l’équilibre physiologique en lui-même. À qui la faute ? Comment soigner ? Mais surtout qui ? Quelles perspectives en termes de guérison ? Quel impact d’un tel tsunami dans la construction identitaire du sujet ? 

Cette formation propose d’apporter une information élargie sur le sujet en s’appuyant sur des éléments issus de la littérature scientifique traitant de la place de l'alimentation dans nos sociétés occidentales, la nature des principaux troubles du comportement alimentaire chez les jeunes, leur fonction et l’impact qu’ils génèrent tant au niveau physiologique que psychosociologique. 

→ Je veux suivre cette formation! ←

Passage à l'acte suicidaire à l'adolescence

Nicolas Sajus, psychothérapeute - durée : 3h10

Les statistiques montrent aujourd’hui que l’adolescence est une période à risque pour le passage à l’acte suicidaire. Plusieurs causes probables sont citées : le harcèlement scolaire, le changement, les moments de rupture, les problématiques associées à l’adolescence. C’est pourquoi les thérapeutes doivent être formés aux techniques d’entretiens pour aider ces jeunes à, d’une part, repérer le risque et, d’autre part, agir en conséquence. 

Cette formation met en lumière les différents signes que les thérapeutes doivent repérer dans l’attitude des jeunes patients, dans leurs paroles et dans leurs comportements. Lorsque le/la thérapeute suspecte un risque de suicide, il/elle devra agir et évoquer la thématique suicidaire « Avez-vous des idées noires ? » et surtout évaluer le risque du passage à l’acte (savoir si le scénario est précis). Nicolas Sajus présente ici des techniques d’entretiens pour adopter une attitude adéquate à cette problématique très complexe.

→ Je veux suivre cette formation! ←

Psycho-généalogie, intégration transgénérationnelle et secrets de famille

Frederic Godart, psychanalyste - durée : 2h00

Cette formation est une introduction à la psychogénéalogie, à l’inconscient collectif et aux processus de synchronicité. « Pourquoi toujours le même type d’homme dans ma vie ? Pourquoi de génération en génération on est ruiné dans cette famille ? Pourquoi ces maladies à répétition chez tous les garçons côté paternel ? ». La psychanalyse transgénérationnelle peut proposer une réponse à ces questions.

Un nombre croissant d’écoles thérapeutiques reconnaissent l’importance de ce « transgénérationnel » dans leurs cures ; d’autres le balaient d’un revers de la main. Cela pose donc débat.

Cette approche prend en compte l’héritage de l’histoire familiale et l’aspect culturel. Elle recherche des incohérences, des non-dits, des secrets, des faits marquants. Elle recherche des liens inconscients sur, au minimum, quatre générations.

Son but est de permettre au sujet d’intégrer toutes ces découvertes, les histoires refoulées, déniées, oubliées dont il a hérité de ses parents, eux-mêmes les ayant peut-être héritées de leurs parents. Frederic Godart, psychanalyste et psychogénéalogue, définit la psychogénéalogie et décrit son évolution à travers les siècles, les cultures, la religion et la mythologie. Il expose, d’une part, les bénéfices de cet outil, pour libérer le patient d’un poids et l’aider à devenir lui-même, d’autre part, il présente les arguments critiques de la psychogénéalogie. 

→ Je veux suivre cette formation! ←

Victimes d'inceste ou d'agression sexuelle

Charlotte Sabba, psychologue - durée : 3h22

L’approche des abus sexuels en général et de l’inceste en particulier a notablement évolué depuis les dernières décennies, passant de la sphère intime à la sphère publique. Cependant, trop souvent encore, le silence persiste chez certaines victimes. Pour pallier à ce défaut de parole, cette formation vise sensibiliser aux différents processus en jeu, à l’impact des abus sexuels sur les victimes et à leur prise en charge, qui doit faire l'objet d'une attention toute particulière, au regard de leurs besoins spécifiques. 

→ Je veux suivre cette formation! ←

Violences chez les enfants et adolescents : repérer et accompagner

Nicolas Sajus, psychothérapeute - durée : 2h55

La société produit une influence considérable sur le développement psychologique de l’enfant et de l’adolescent. Les évolutions sociétales comme la perte des « rituels de passage », le renforcement de l’individualisme, le déni du vieillissement, l’hyper-érotisation de la société, l’apologie du paraître ont conduit à des changements directs sur les enfants et les adolescents. 

Nicolas Sajus aborde la question de la violence à travers une vision systémique et sociétale afin de réfléchir sur les moteurs de la violence et sur le sens qu’elle recouvre. Son exposé vous permettra de mieux comprendre l'influence de la violence chez ces enfants et adolescents, qui adoptent des comportements violents. Vous apprendrez à repérer les troubles des conduites, le trouble oppositionnel de l’enfant avec provocation, l’enfant tyrannique, les troubles de l’inattention, le trouble de l’hyperactivité et le trouble de l’impulsivité.

Une partie de l’exposé sera consacrée à la prise en charge des enfants/adolescents violents et celle des parents, fréquemment désemparés face à cette situation.

→ Je veux suivre cette formation! ←

Violences conjugales - Victimes et auteurs

Christophe Herbert, psychologue - durée : 5h39

Cette formation a pour objectif de décrire, expliquer et définir ce que sont les violences conjugales. Christophe Herbert s’appuie sur des études pour présenter les statistiques des personnes violentées, les prévalences dans la société occidentale, les statistiques des homicides dûs à ces violences et les conséquences engendrées (plaintes, peines).

À travers des études de cas, il présente les réactions, les symptômes et les conséquences des violences conjugales. Christophe Herbert évoque les spécificités de la thérapie, comme l’estime de soi, les conséquences tenaces du dénigrement, les limites, la représentation Homme/Femme, etc. et les avantages et les limites des groupes de parole. Il présente brièvement les violences qui existent à l’intérieur des couples d’adolescents et dans des couples âgés. Il explique les raisons qui inhibent la victime à porter plainte (peur, honte…) et aborde l’accompagnement de la victime tout au long de sa démarche. Il y aura aussi un volet sur les enfants qui sont, malgré eux, témoins des violences, voire même victimes et sur les troubles du comportement que ça peut engendrer (énurésie, culpabilité, dépression, TSPT...).

Une partie importante de cette formation est consacrée aux profils des agresseurs : les profils rigides, ceux ayant une faille narcissique, ceux ayant une angoisse forte d’être abandonnés etc. Il est aussi question de l’influence de l’éducation parentale sur la vie adulte de l’agresseur : a-t-il été victime de violence? Témoin? La violence était elle tolérée?

Finalement, les professionnels auront aussi quelques pistes thérapeutiques pour les personnes ayant commis des violences.

→ Je veux suivre cette formation! ←